2020(e)ko apirilakren 1(a), asteazkena

électrochoc utile ?

Un très intéressant article d'Elise de Bizi (et une très belle illustration de Claire) et des analyses intelligentes (bizimugi.eus).


2020(e)ko martxoakren 30(a), astelehena

Hamaika en confinement

Le réseau des médiathèques du Vexin normand propose à tous un programme de lecture de romans jeunesse... dont Hamaika !
Une très belle initiative intitulée "bibliothécaires en confinement", portée notamment par Sheyenne Bernard de la CDC du Vexin Normand qui prête sa jolie voix à cette lecture.
A donner presque envie de se confiner encore un peu plus...
Milesker Sheyenne !
(cliquez ici)


2020(e)ko martxoakren 9(a), astelehena

Eneko, le roi enfant

Salut à toi, ô foule innombrable, et sois rassurée : malgré cette longue absence, tout va bien ! Et je suis heureux de te présenter un tout nouveau projet qui...
Encore un. Je sais. Mais celui-ci est presque achevé. Ça y est presque, encore un petit effort et il noiera un peu plus les tubes numériques vers des maisons qui se disputeront son accueil.
Un bref aperçu ? J'accède à ta requête ô foule impatiente.
Eneko n'a que 12 ans quand il devient roi. Et il va avec désinvolture bouleverser les habitudes de la cour et des chefs de famille qui, obéissants, s'adapteront... de bon gré.
Un petit conte, quoi.


2020(e)ko urtarrilakren 22(a), asteazkena

Le sens de la vie

Et là, je pose la question : quel sens peut-elle avoir sans celui donné par les Monty Python ? Et puis d'autres aussi : y a-t-il philosophie contemporaine plus aboutie que la leur ? Comment, alors que c'est maintenant que nous en avons le plus besoin, nous passer de leur salvatrice vision de l'humanité ? Est-ce que la culture occidental se relèvera de cette perte ?
Bref, Terry Jones est mort.


2020(e)ko urtarrilakren 14(a), asteartea

La figure du vrai sauvage

Le monde moderne est en train de devenir une sorte de poison. Un flot de données, un réseau planétaire. Relié, isolé, je me sens à la fois déconnecté et trop connecté. J'ai l'impression d'habiter une usine, réelle et virtuelle - une usine alimentaire, sanitaire, morale, philosophique. Il y a trop de choses à lire, et trop sont stupides et trompeuses. Trop de choses à regarder, et trop sont médiocres et abjectes. Je ne sais plus si je suis le consommateur ou celui que l'on consomme. C'est comme si quelqu'un avait industrialisé mon esprit.
La bête humaine
Robert McLiam Wilson
Préface de Wilder mann, magnifique recueil de photographies de Charles Fréger (Eds Thames & Hudson)


2020(e)ko urtarrilakren 1(a), asteazkena

2019(e)ko abenduakren 29(a), igandea

Joyeuses fêtes pour Hamaika !

En cette fin d'année, te voilà racontée sur le site du SLPJ (kibookin), chouchoutée par France Info ("Notre chouchou des premiers romans" dans la sélection de Noël) et même interviewée par Ouest France (édition Nantes) faisant l'éloge de la lenteur.